Christo versus Gestapo

Au lieu de rochers bleus il y a des hommes bleutés prêts pour être enchaînés

Dans Thailande il y a le mot land. Est ce que la Thailande est encore un land ?

Rien n’est moins sûr.



La Thailande a fait comme Christo : mais au lieu de condamner des rochers elle a enchaîné des êtres humains en projetant sur eux une eau bleutée qui les désigne ensuite à la vindicte populaire : ceux qui sont bleus sont des dissidents, des résistants, ceux qu’on arrête et à qui on met la voice to skull pour les rendre littéralement fous.

Pour empêcher des êtres humains de manifester et de se révolter les marquerons-nous au fer bleu pour ensuite les isoler dans des prisons flottantes sur une mer bleutée ?

Christo avait marqué des rochers par esthétisme ; le pouvoir marque des êtres humains juste pour la répression.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s