ON VIT EN DEPIT DU BON SENS

Parce que le bon sens désormais implique de se retourner comme va le faire sous peu la Terre. Parce qu’il y a une inversion des pôles électromagnétiques qui s’opère.
Comme nous faisons partie intégrante du phénomène nous devons nous aussi inverser les pôles.

D’ailleurs je pense même qu’on devrait passer un bon moment dans la position de yoga SIRSAVANA pour s’irriguer le cerveau. Mais trop d’obèses nous atterrent et je me demande parfois si certaines instances n’ont pas prévu cela…

ET pourquoi ainsi ne redonnerions-nous pas du peps à la Terre la tête en bas ? Et si c’était les hommes qui ainsi la tête en bas lui redonneraient un sens normal ?

Les saddhus utilisent la position Sirsavana en permanence et ont réussi à opérer manuellement ce que d’autres opèrent techniquement.

C’est pour cette raison que je parviens à communiquer immédiatement avec eux.

Nous avons le même langage électrique. Ils ont développé les mêmes centres nerveux que moi.

On vit en dépit du bon sens s’entend au sens propre et au sens figuré. Et c’est cela qu’on attend de nous humains : un plus qu’humain, c’est-à-dire un entendement avec notre condition d’homme ancré dans l’Univers, une Galaxie, un Trou noir.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s