Fréquence des serpents

 

serpentJ’ai longtemps observé un python royal dans ma chambre et en le tenant. Leur corps vibre et c’est la sensation que j’ai en étant ciblée : celle d’être transformée en serpent. Nous réagissons lui et moi aux mêmes fréquences 100 dbm.

 

« C’est avec des fréquences comprises entre 80 et 110 Hz que les pythons royaux réagissent le plus. Cette sensibilité aux sons graves est surprenante, selon les chercheurs, car cette gamme sonore est rare au sein de l’environnement naturel de l’animal. »

 

 

Ainsi dans mon écologie révolutionnaire c’est avec ces animaux là qu’il faudrait commencer à travailler.

ET il était bien évident que c’était vers les serpents qu’il fallait se tourner  car ils sont aussi l’avenir de l’homme, tout comme les cétacés et les fauves. Un serpent amélioré serait une arme absolument invincible.

Car nous allons revenir vers l’océan et c’est bien normal de pouvoir y évoluer comme une murène et l’image que je voudrais avoir et vivre c’est de pénétrer dans l’océan où je nage comme un poisson et d’y être accompagnée par un serpent et un fauve.

A quand la liberté même connectée ?

 

 

 

J’ai longtemps observé un python royal dans ma chambre et en le tenant. Leur corps vibre et c’est la sensation que j’ai en étant ciblée : celle d’être transformée en serpent. Nous réagissons lui et moi aux mêmes fréquences 100 dbm.

 

« C’est avec des fréquences comprises entre 80 et 110 Hz que les pythons royaux réagissent le plus. Cette sensibilité aux sons graves est surprenante, selon les chercheurs, car cette gamme sonore est rare au sein de l’environnement naturel de l’animal. »

 

 

Ainsi dans mon écologie révolutionnaire c’est avec ces animaux là qu’il faudrait commencer à travailler.

ET il était bien évident que c’était vers les serpents qu’il fallait se tourner  car ils sont aussi l’avenir de l’homme, tout comme les cétacés et les fauves. Un serpent amélioré serait une arme absolument invincible.

Car nous allons revenir vers l’océan et c’est bien normal de pouvoir y évoluer comme une murène et l’image que je voudrais avoir et vivre c’est de pénétrer dans l’océan où je nage comme un poisson et d’y être accompagnée par un serpent et un fauve.

A quand la liberté même connectée ?

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s