BLACK PANTHER RECRUITMENT

Unknown/ « What We Believe » :

1- Nous croyons que les Noirs ne seront pas libres tant que nous ne serons pas en mesure de déterminer notre propre destin.

2- Nous croyons que le gouvernement fédéral est responsable et obligé de donner à chaque homme un emploi ou un revenu garanti. Nous croyons que si les hommes d’affaires blancs américains ne veulent pas donner le plein emploi, les moyens de production devraient être enlevés aux hommes d’affaires et placés dans la communauté Noire afin que les membres de la communauté Noire puissent organiser et employer tous ses employés pour leur donner un niveau de vie élevé.

3- Nous croyons que ce gouvernement raciste nous a volés et nous réclamons maintenant la dette en retard de quarante acres et deux mules. Quarante acres et deux mules avaient été promis il y a 100 ans en tant que redistribution du travail forcé et du meurtre en masse de Noirs. Nous accepterons le paiement en monnaie qui sera distribué à nos nombreuses communautés : les Allemands aident maintenant les Juifs en Israël pour le génocide du peuple juif. Les Allemands ont assassiné 6 000 000 de Juifs. Le raciste américain a pris part au massacre de plus de 50 millions de Noirs. Par conséquent, nous estimons qu’il s’agit d’une demande modeste.

4- Nous croyons que si les propriétaires blancs ne donnent pas un logement décent à notre communauté Noire, alors le logement et le terrain devraient être transformés en coopératives afin que notre communauté, avec l’aide du gouvernement, puisse construire des logements décents.

5- Nous croyons en un système éducatif qui donnera à notre peuple une connaissance de soi. Si un homme n’a pas la connaissance de lui-même et de sa position dans la société et dans le monde, alors il a peu de chance de se rapporter à autre chose.

6- Nous croyons que les Noirs ne devraient pas être obligés de se battre dans le service militaire pour défendre un gouvernement raciste qui ne nous protège pas. Nous ne lutterons pas et ne tuerons pas d’autres personnes de couleur dans le monde qui, comme les Noirs, sont victimes du gouvernement raciste blanc d’Amérique. Nous nous protégerons de la force et de la violence de la police et de l’armée racistes, par tous les moyens nécessaires.

7- Nous croyons que nous pouvons mettre fin à la brutalité policière dans notre communauté Noire en organisant des groupes Noirs d’auto-défense dédiés à la défense de notre communauté contre l’oppression et la brutalité policière raciste. Le deuxième amendement de la Constitution des États-Unis nous donne le droit de porter des armes. Nous croyons donc que tous les Noirs devraient s’armer pour se défendre.

8- Nous croyons que tous les Noirs devraient être libérés des nombreuses prisons, car ils n’ont pas bénéficié d’un procès équitable et impartial.

9- Nous croyons que les tribunaux devraient respecter la Constitution des États-Unis afin que les Noirs puissent bénéficier d’un procès équitable. Le 14e amendement de la Constitution américaine donne à un homme le droit d’être jugé par ses pairs. Un pair est une personne issue d’un contexte économique, social, religieux, géographique, environnemental, historique et racial similaire. Pour ce faire, le tribunal sera obligé de choisir un jury de la communauté Noire d’où vient l’accusé Noir. Nous avons été et sommes en train d’être jugés par des jurys composés exclusivement de Blancs qui ne comprennent pas « le raisonnement et la mentalité » de la communauté Noire.

10- Lorsqu’au cours des événements humains, il devient nécessaire pour un peuple de dissoudre les liens politiques qui l’unissent à l’autre, et d’assumer parmi les puissances de la terre, la station séparée et égale à laquelle les lois de la nature et le dieu de la nature lui donnent droit, un respect décent des opinions de l’humanité exige qu’il déclare les causes qui l’obligent à se séparer. Nous tenons ces vérités pour évidentes, et que tous les hommes sont créés égaux, qu’ils sont dotés par leur créateur de certains droits inaliénables, dont la vie, la liberté et la recherche du bonheur. Que pour garantir ces droits, des gouvernements sont institués parmi les hommes, tirant leurs justes pouvoirs du consentement des gouvernés, que chaque fois qu’une forme de gouvernement devient destructrice à ces fins, le peuple a le droit de la modifier ou de l’abolir, et d’instituer un nouveau gouvernement, en établissant ses fondations sur de tels principes et en organisant son pouvoir selon une forme qui les rendrait plus susceptibles d’affecter sa sécurité et son bonheur. La prudence, en effet, dictera que les gouvernements établis de longue date ne doivent pas être changés pour des causes légères et éphémères ; et en conséquence, toute expérience a montré que l’humanité est plus disposée à souffrir, alors que les maux sont souffrants, qu’à se redresser en abolissant les formes auxquelles elle est accusée. Mais lorsqu’un long train d’abus et d’usurpations, poursuivant invariablement le même objectif, révèle un dessein de les réduire sous un despotisme absolu, c’est leur droit et leur devoir de renverser un tel gouvernement et d’assurer de nouvelles garanties de leur sécurité future.

 

A George Floyd, tué par la police
À Minneapolis, le 25 mai 2020

George Floyd a été assassiné.
Ce sont donc tous les Noirs qui sont en deuil aujourd’hui et dans le monde entier.

Comment les policiers n’ont-ils pas vu que son sang était rouge comme le leur ?

Qui a remis dans l’esprit sordide de ces Blancs pouilleux l’idée d’une supériorité raciale qui leur laisse le droit de tuer ainsi en pleine rue ?
Hier j’ai parlé avec ma fille métisse du racisme. Je ne dis jamais qu’elle est métisse, je dis qu’elle est noire. Et aux Etats-Unis dès qu’on a une goutte de sang noir, on est Noir, point final. Et ma fille est très consciente de la cause noire.
Je lui parlais du racisme anti-Blancs : elle me disait que ça n’existait pas parce que cela n’avait jamais été érigé en système. Et elle a raison. Non ! Elle AVAIT raison ! car c’est peut-être maintenant que le peuple noir va vraiment être noir et va comprendre qu’on lui a refusé l’intelligence en le maintenant dans certaines conditions, et qu’on lui a assassiné tous les leaders des droits civiques et tous les gens qui défendaient cette cause ! Ils les connaissent, il y a des chanteurs parmi eux foudroyés en pleine gloire.

La force des Noirs n’est pas seulement dans la violence, elle est dans leur nombre. Même si nous sommes armés en défilant, ne tirons pas, ne faisons pas de dégradations. C’est ce que les Blancs veulent.
Attention aussi : la police et les armées ont de nouvelles armes ! des armes à énergie dirigée, des armes psychotroniques qui atteignent le cerveau. Il faut veiller à ce qu’ils ne les utilisent pas contre le peuple noir.

Au contraire : montrons leur notre nombre et défilons le poing levé dans les rues de toutes les cités. Ils comprendront ainsi très vite leur erreur.
Avant de prêcher la violence, prêchons la non-violence et montrons leur notre puissance.

IL EST TEMPS QU’UN GRAND LEADER NOIR SE LEVE ET PARLE A SON PEUPLE.
LE PEUPLE NOIR NE VEUT PLUS DE L’ESCLAVAGE. LES BLANCS L’ONT-ILS ENFIN COMPRIS ?

Défilons en nombre et PARTOUT.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s