COUR DE JUSTICE DE LA REPUBLIQUE BANANIERE

imagesJacqueline Menanteau

 

27 rue Poliveau

75005 PARIS
0611916517

 

Paris, le 14 mai 2020

 

 

 

 

 

 

Monsieur,

 

 

 

C’est dans le plus grand respect de nos institutions que je me permets de vous adresser cette plainte contre M. CASTANER, ministre de l’Intérieur, contre certains organismes dont la DGSI, et contre le ministre de la Justice, Mme BELLOUBET.

 

Depuis des années, ces personnes et ces organismes reçoivent des alertes de ma part dont je vous mets ici des preuves : courriers, mails, dossiers de plaintes chez le procureur.

J’ai subi des mutilations physiques (déformations des cuisses,…), des brûlures (attestations médicales), et je n’ai cessé de prouver depuis des années que ma vie était en danger ainsi que celle de ma famille, qui sont pour la plupart des gens intelligents (ingénieurs en ondes électromagnétiques, chercheurs, avocat en droit international,…)  et qui pour notre malheur sont aussi propriétaires de biens immobiliers dans des régions convoitées.

 

Qui écrirait de telles lettres ou mails, qui produirait de tels dossiers qui demandent un réel investissement sans être vraiment en péril et en espérant qu’on puisse réellement lui porter secours ? Pourtant, rien n’a été fait et c’est donc bien de la non-assistance à personne en danger dont il s’agit.

 

Actuellement, j’ai une plainte nominative auprès du procureur de Paris qui est en enquête mais alors qu’il aurait fallu ordonner très vite une perquisition, ce que je demandais de toute urgence, rien n’a été fait (plainte n° 18312000969). J’ai même écrit au magistrat, produit de nouvelles pièces sans arrêt…

Parallèlement, comme victimes des mêmes faits ou de faits approchants (souvent pour acquérir de l’immobilier à moindre coût), nous sommes dix personnes à avoir porté plainte auprès du procureur de Paris, plainte qui a été transmise au Parquet de Rouen et qui est actuellement en enquête (n° 20/030-017).

 

La France, sixième économie du monde, a des institutions qui sont actuellement au service non du citoyen mais de lobbys, et qui servent une corruption absolument inimaginable dans un pays encore civilisé.

Nous voudrions donc qu’avant que toutes ces institutions disparaissent et soient fondues dans une sorte de Milice de la pensée que nos dossiers puissent être correctement étudiés et ce dans le plus bref délai.

J’ACCUSE donc M.  CASTANER et Mme BELLOUBET de négligence au service de la plus grande forfanterie ; quant à la DGSI elle ne remplit absolument plus son objectif et devient juste une police parallèle.

 

J’exige en tant que citoyenne française que ces personnes soient jugées et accusées de haute trahison et j’exige parallèlement que l’Etat encore dit français nous dédommage à la hauteur des préjudices subis.

Dans l’attente de votre réponse, je vous prie de recevoir l’expression de mes sentiments les meilleurs.

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s