Le Health Data Hub ou l’extradition de la liberté

Unknown-3

 

Julian Assange a dénoncé des données extrêmement percutantes pour tous les Etats et les criminels de guerre, ceux de l’ONU, de la police, de l’armée. On lui détruit la santé et on le persécute malgré toutes les manifestations en sa faveur et qui manifeste en sa faveur manifeste pour la liberté.

 

Exposé parfois à l’air libre, où on le voit apparaître déformé et torturé par ceux qu’il a dénoncés, Julian Assange s’épuise et d’autres lui emprisonnent le crâne et lui injectent dans les méninges ce qu’ils veulent qu’on sache, et surtout pas ce qu’il a dévoilé et qui remettrait en cause ce bel appareillage du Mind Control fait par les 1% les plus riches de la planète.
Rien de nouveau sous le soleil, rien de nouveau dans les geôles des différents Etats, et nous arrivons désormais dans chaque pays au niveau des prisons tant décriées de Corée. Q’on lise pour se glacer les sangs Rescapé du camp 14 ou Evadés de Corée du Nord (tous deux chez Belfond).

 

On a fermé Guantanamo pourquoi ? Parce qu’on avait réussi à y tester toutes les nouvelles méthodes de torture les plus sournoises, les plus atroces, et en plus nous étions absous par le fait que tous les bêtas jetaient l’anathème sur ces gens-là.

 

Nous pouvons désormais appeler Guantanamo la Terre entière, et le nom d’un pays n’a plus guère d’importance. Mais comme toujours les plus hypocrites ont plus d’un tour dans leur sac et les Etats-Unis auraient l’audace de penser qu’ils pourraient en même temps que Julian Assange extrader nos données personnelles essentielles, c’est à dire celles de notre santé ! Ce qui est proprement scandaleux ! Et comme l’on sait que ceux qui dirigent aux Etats-Unis sont loin d’avoir la science infuse peut-être voudraient-ils ainsi mettre la main sur le crâne de plus intelligent qu’eux, en triant les données de leur cervelle.

Ce qui est très grave : dans les recherches transhumanistes actuelles et les ciblages de lanceurs d’alerte par exemple, on voit que les Etats-Unis ont toujours un tempérament de cow-boy. Ça tire dans tous les sens et pour rien. Si ce sont eux qui récupèrent ces bases de données, on peut s’attendre d’une part à la mort de l’Europe, d’autre part à l’abandon de toutes les recherches intéressantes qui se font actuellement.

 

Heureusement il reste aux Etats-Unis des personnes qui réagissent face à cette mainmise sur la liberté et face à des réseaux de débiles mentaux qui surfent  sur la vague de la peur de l’apocalypse et des tremblements de terre. Les nations indiennes j’espère pourraient gagner sur les Visages pâles.

 

Symboliquement nous en sommes là : la liberté et la santé sont désormais aux mains de certains, et ce pauvre Donald Trump avec sa dulcinée botoxée gesticule dans le mauvais sens.

 

NOUS NE VOULONS PAS D’EXTRADITION POUR JULIAN ASSANGE, SYMBOLE DE LA LIBERTE

 

NOUS NE VOULONS PAS NON PLUS D’EXTRADITION DE NOS DONNEES PERSONNELLES QUI IRAIENT ABOUTIR DANS UN GRAND HUB OU LES PLUS IDIOTS IRAIENT PIOCHER.

 

NOS LIBERTES ET NOTRE SANTE NOUS APPARTIENNENT

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s