LE TRAVAIL ET LA TELE Ou LE TELETRAVAIL

Unknown-3

 

J’ai parfois pris le métro à l’heure de pointe, après avoir pointé avec mon badge à Capital. Oui à Capital, le journal qui nous dit où placer nos économies.

 

L’Economie ! voilà le grand mot est lâché ! Je dirais plutôt : le GROS mot est lâché !

En son nom, tous les soignants, les médecins, les ambulanciers, les infirmiers, les radiesthésistes sont sacrifiés.

 

Mais pourquoi ne se pose-t-on pas la question ?

On a diminué le nombre de lits dans les hôpitaux, on a fait en sorte de prendre le maximum de Blacks comme aides-soignants, on a sacrifié VOLONTAIREMENT ces gens-là. Les plus corrompus des corrompus y ont participé, comme Eric Woerth, qui savait très bien ce qui nous attendait.

 

Certains médecins et chercheurs réputés (et évidemment les plus corruptibles) ont accepté de travailler pour le mind control, pour échapper à ce qui les mettait en présence du réel, et ils ont été payés rubis sur l’ongle (c’est ce que je voudrais, I mean me mettre un vrai rubis sur l’ongle) et au prix du silence.

 

Le silence a quel prix ? Le silence à  quel prix ? et il suffit d’un accent en français pour dire le contraire et là se résument les droits de l’homme.
Depuis longtemps, et on oublie tous ceux qui voulaient oublier l’économie, on demande à un citoyen ordinaire de vivre dans l’ordinaire. D’aller travailler et de rentrer pour regarder des conneries à la télé, épuisé de ne rien savoir et de ne rien pouvoir.

Le pouvoir et l’économie… Mais pour qui et pour quoi ?

Après avoir pointé chez Capital où des journalistes besogneux se faisaient un point fort de parler comme à Paris Match, j’ai repris le métro et suis revenue au télétravail, là où je peux enfin échapper au poulailler des salles de réd-action sans agir.

 

Et je dis ceci : le télétravail aurait pu être mis sur pied et en place depuis longtemps

Car le travail (télé+travail) n’est qu’un des multiples aspects de l’esclavage.

Il est enfin temps de s’en rendre compte :

 

JE PEUX ETRE LIBRE, MEME DANS UNE SOCIETE CAPITALISTE, SI…

 

Le télétravail est la preuve que la société aurait pu aller très bien et prôner les valeurs de justice et  de liberté, même et SURTOUT au temps de l’informatique. Parce que nous nous en rendons compte en ce moment le télétravail fonctionne très bien.
Mais il remet en cause toute une société qui est déjà paramétrée…

 

Nous aurions pu être libres depuis longtemps et seuls quelques corrompus nous en ont empêchés.

 

 

 

 

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s