NOUS AVONS COMPTÉ SANS L’UNIVERS

DSC_0896 copie
L’horreur, c’est ce « nous », c’est le nous de l’entreprise, c’est le nous des matchs de foot et des équipes gagnantes, c’est le nous des familles qui se croient quelque chose, c’est le nous de la foule qui hue Jésus sur la Croix.

C’est ce nous qui M’a condamnée toute ma vie.

 

 

Ce matin, le Soleil montrait déjà des signes de lassitude : il en était à son minimum et tous les nuages pleuraient autour de lui, agglutinés en cotonnades du plus bel effet.
J’ai vu ce que les hommes ont cru voir, dit l’autre. Nous en sommes toujours au même point : on n’écoute pas les poètes, on les harcèle, on les enterre dans les fosses communes.

 

Nous TI poètes, nous hurlons depuis des décennies que la recherche effrénée du profit va tous nous faire cuire au grand dieu de l’affairisme.
Mais nous continuons : 2G, 3G, 4G, 5G, et toutes les ondes s’agglutinent et se rapprochent dangereusement des ondes naturellement magnétiques des planètes qui s’arrangent depuis la nuit des temps pour se tenir à distance respectable.

Le Soleil n’en peut plus et comme par hasard le cycle 25 du Soleil sera au maximum en 2025 au moment où la 6G couvrira la Terre, le Ciel et l’Univers de ses ondes maléfiques.

 

Le PDG de Huawei a un sourire jusqu’aux oreilles en prévision de ce grand déchaînement des satellites et de tous les objets connectés (médicaments, maisons, animaux, etc.). Ses yeux s’étirent jusqu’aux oreilles et son sourire laisse passer des bouts de yens.
Il en est de même aujourd’hui pour les PDG de Free, Bouygues, Orange, et SFR : les tours de 5G mises en activité s’agglutinent (et c’est cela le problème aussi) sur la 2G, la 3G, la 4G. Est il bien nécessaire de laisser tous ces G en service désormais ?

 

Nous avons compté sans l’Univers : en 2025 nous ne pourrons plus voir le ciel, les planètes, les astéroides nous tomber sur la tête.DSC_0892

Mais quelques sociétés feront leur compte, sauf qu’elles avaient oublié de compter ce qui pouvait venir de très haut, pas du TRès Haut, non, de très haut, de ce qui nous dépasse, de l’UNIVERS.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s