UN NOUVEAU METIER EST EN VOIE D’APPARITION : laveur de queue (et en plus c’est du télétravail!)

Unknown-5

 

 

(c’est pour mon blog car je ne le mets pas sur Facebook)

 

Et nous continuons avec ce morceau de bravoure qu’est la dénonciation de ce groupe de cons sternants.

 

J’entendais souvent un bruit de douchette parmi mes harceleurs : eh bien devinez quoi ? J’ai enfin compris à quoi cela servait.

Un des mâles est si j’ai bien compris très bien pourvu (ça ne l’a pas empêché de mettre un mongolien au monde d’ailleurs mais nul  n’est parfait et la preuve la taille du membre n’est pas forcément proportionnelle au QI de celui qu’on met au monde). Ses gestes favoris sont les suivants : bouger sa queue ou bouger sa montre. Sinon il parle avec son singe.

 

Cet homme qui s’appelle BOSCO est d’une vulgarité outrageante ; il avait d’ailleurs été invité pour la consommation de la star du football, reine des stades (j’entends Karembeu).

 

Il s’était payé d’abord Tata Mongole (alias Blanche Merritt) et ensuite la baby-sitter tarée à la gueule de travers Angélique.

 

Son mot favori c’est «absolument» et il n’arrête pas par la V2K de me dire «c’est moi».

Ce monsieur a quand même insisté pour que la pire racaille continue à me harceler et sa dulcinée a quand même dormi en face de lui c’est à dire dans l’angle de la pièce à côté (pas chez moi mais chez la voisine) pendant des mois. Et en pleine nuit cette femme tarée me réveille en me torturant tout en disant à peu près toutes les deux secondes «Bosco».

Elle le prononce à la manière d’un shi tzu (BOshhhhhhco).

 

Il est le propriétaire d’un fauteuil qu’il aurait voulu vendre au monde entier.

 

Comme je suis une poupée gonflable ce monsieur qui est derrière la cloison et qui est un pervers notoire (d’ailleurs il était destiné à la vieille SHEILA COREN-TISSOT et pour cause !) s’excitait en me susurrant des mots doux. Aussitôt tata mongole arrivait. NE RIEZ PAS C’EST VRAI !

 

«c’est moi qui lave la queue  de Bosco» vient de s’exclamer Angélique. Bravo !

et la vieille du foot rajoute : «J’adore l’odeur du foutre»

 

Son objet fétiche à Bossssco c’est sa tirette. Quant à Gilou il a pas besoin de bagues il en a des naturelles.

 

Je sais je fais un peu dans le porno mais je l’ai dans les oreilles.

 

Alors tu sais je n’aspire qu’à une chose : pouvoir les condamner pour viols, pour tortures et traitements dégradants.

 

Et je remercie d’avance la justice de m’épargner quelques scènes porno.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s