LES CAMPS DE CONCENTRATION DE LA V2K

gang stalking macht freiDepuis des années, j’ai les images des femmes juives et tziganes arrivant sur les quais et aboyées par les SS.
Les latrines pourries dans lesquelles elles jetaient leurs bijoux pour les récupérer un jour et s’en servir comme monnaie d’échange.

Les plus belles étaient triées pour servir aux pontes mais aussi à Mengele.

Ce que nous femmes TI subissons par la V2K est cent fois plus atroce, car on ne peut jeter un sac d’ordures à la face du monstre qui est en train de nous dépecer vivantes et de nous aboyer dans le crâne.

La V2K décorporéise le bourreau.

Des femmes sont payées actuellement pour faire de la V2K ! Un scandale !

C’est la PEAU de ces femmes que je demande : les KAPOS des temps modernes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s