MANDCHOUKOUO MANDCHOUKOUO

C’EST AU MANDCHOUKOUO
MOT QUE J’ADORE
QUE S’EST JOUE UN TOURNANT
TOURNANT DANS LA PENSEE HUMAINE, L’ABANDON DU BEAU

IL NE RESTE PLUS RIEN
OU LES LARMES DU MANDCHOUKOUO

Je me souviendrai toujours du regard voilé de la femme embué d’opium qui se réfugie dans le Mandchoukouo.
Derrière elle se perd la noblesse de la Chine, le secret, les merveilles d’une Cité interdite, pour laisser place à un peuple d’esclaves, de suiveurs, de cols Mao

Et c’est étrange que les dirigeants du monde dernièrement soient apparus tous en costume Mao
Mais rien d’étonnant: la corruption règne, et la corruption a commencé au Mandchoukouo

Obéissants, paramétrés

Paramétrés au yen

C’est à cela que songeait cette femme qui s’aidait de l’opium
Le monde plonge avec moi

Pour oublier
Mandchoukouo, mot que j’adore, visages poudrés et diaphanes que j’ai retrouvés au détour d’un étage aux Olympiades.
Ou
Je te regarde avec toutes les larmes rentrées de mon passé du Mandchoukouo
Mandchoukouo

Mandchoukouo

Mandchoukouo

Mandchoukouo

Mandchoukouo

 

Unknown-2

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s