SYRACUSE MON AMOUR SURVEILLE

LA DCRI OU LES « OREILLES DE DENYS » ? QUI CONDAMNE DES CITOYENS INNOCENTS COMME NOUS, SANS DOUTE AUSSI INNOCENTS QUE CEUX QUI À L’ÉPOQUE ÉTAIENT EMPRISONNÉS DANS CES FORMIDABLES MURAILLES. LÂCHETÉ QUAND TU NOUS TIENS…

Oui, sans doute, le harcèlement électromagnétique a-t-il quelque chose de commun avec les « oreilles de Denys », à Syracuse, qui permettaient par leur acoustique formidable de surprendre les conversations des ennemis emprisonnés par le tyran. Le tyran Denys l’Ancien. Qui se cachait lâchement pour surprendre dans les grottes ainsi nommées les mots et les complots de ses ennemis qu’il avait ici emprisonnés.

Lieu formidable, ville formidable. Désormais, plus besoin de lieu formidable, de ville formidable, l’acoustique est formidable en tout lieu grâce au harcèlement électromagnétique. Nous sommes sur écoute, enfin les stalkés, les TI, et n’avons nulle part où nous cacher pas même dans les recoins de cette grotte formidable de Syracuse.

Ce qui caractérise en tout cas ces systèmes qui existent donc depuis la nuit des temps, c’est la lâcheté, qui moi ne me caractérise pas et que je hais. En fait, peu d’êtres sont capables de bannir la lâcheté.

C’est la lâcheté qui nous tue, qui nous condamne à errer ainsi et à revivre exactement le même scénario depuis les « oreilles de Denys ». Quel chef d’État aura le courage d’évoluer, oui d’évoluer, et de faire interdire ces systèmes d’écoute, donc d’abord de prévenir leur possibilité ? Je viens de voir que l’état d’alerte permettait de mettre sur écoute gaillardement et n’importe qui. Mais qui ?

En tout cas : pour nous qui sommes sur écoute, pour tous les citoyens qui veulent repousser ce bannissement, le seul moyen sans doute est de demander de consulter le fichier CRISTINA, qui conserve les traces des données nous concernant, nous, TI, que les autorités et les groupuscules surveillent plus que les terroristes.
Nous, Moi, Surveillés ?

Nous devons donc demander des comptes AUSSI pour cette surveillance malsaine, lâche, perverse, et criminelle.
Je suis un état d’exception à moi toute seule, comme tous les TI.image.png

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s