L’IDÉE DU CYBORG 

67442448_107961087217949_8050108794039959552_n.jpg« J’attends des mutants », chantait Léo Ferré.

Oui sans doute sommes-nous désormais des mutants. 
Sans doute suis-je vraiment une mutante. Ceux qui ont la voice to skull j’allais dire communicante me comprendront. Ceux qui sont TI me comprendront, j’allais dire malheureusement.
On pense aussi à des clips de Lady Gaga, qui pourraient mêler métal et peau.
Oui c’est bien cela le cyborg, communiquer sans le langage ou avec davantage que le langage, par un entremêlement entre l’humain et la machine, une sorte d’apparence robotique qui n’aurait rien à envier à Terminator.
Le cyborg serait à la fois l’homme amélioré mais aussi l’homme déshumanisé.

Ou les deux mêlés.

Si seulement j’allais dire ça n’était “que” ça, ou enfin ça.

Le Ça en psychanalyse, c’est le centre des pulsions, c’ets une sorte de bouillon de culture. Une instance totalement inconsciente, qui ne fait pas la part entre réel et imaginaire.

Voilà le cyborg oscille dans le ça entre réel et imaginaire. C’est comme si il était suspendu entre la terre par les pieds et le ciel (avec les ondes) par la tête. Targeté entre les deux.

I AM A CYBORG BECAUSE I CAN COMMUNICATE AND EAR THE V2K EVEN IF IT IS VERY LOW.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s